Tous les établissements Notre Dame de Sion du monde entier
fêtent le 20 janvier


 Revenir à la page Evènements de l'année scolaire

 

L'histoire A Notre Dame de Sion Evry Les photos

 
imgTerre20janvier2017-400

Avec tous les établissements Notre Dame de Sion de France et du monde entier,
nous fêtons le 20 janvier, événement fondateur de la congrégation

 

 

Les photos de la fête du 20 janvier 2017

 

L'histoire


Le 20 janvier 1842, Alphonse Ratisbonne, jeune juif non pratiquant accompagne un ami dans l'église Sant'Andrea delle Fratte lors d'un voyage à Rome. C'est alors qu'il est saisi par une expérience spirituelle qui va bouleverser sa vie et provoquer sa conversion au catholicisme ; il expliquera que, dans une lumière intense, Marie s'est manifestée à lui.

Dix ans plus tôt, son frère aîné, Théodore s'était converti et était devenu prêtre.

A la suite de l'évènement de Rome, Théodore fonde la congrégation de Notre Dame de Sion en 1843. Alphonse, ordonné prêtre en 1848, rejoint la congrégation en 1852.

Le nom de Notre Dame de Sion, choisi par les fondateurs, indique le sens qu'avait pour eux la personne de Marie, fille de Sion : Sion étant le nom biblique de Jérusalem.

L'inspiration de Théodore Ratisbonne s'est spontanément traduite dans l'éducation, une éducation de tout l'être ; en formant l'esprit des jeunes, en les ouvrant aux exigences de la vie et en les aidant à devenir de plus en plus eux-mêmes, en leur apprenant à accepter l'autre, tel qu'il est, et en particulier les juifs, reconnus dans leur identité singulière.

Dès le 19e siècle, les écoles de Notre Dame de Sion, à Jérusalem ou à Istanbul, comme à Londres ou à Bucarest, accueillent des enfants de religions différentes, éduquant chacun selon les exigences de sa foi. Aux chrétiens, Théodore Ratisbonne recommande : « Demeurez fermes dans la foi, sans prétendre l'imposer aux autres ».

Il s'agit d'apprendre à vivre dans l'attitude de « l'homme biblique », à l'écoute de Dieu et des autres. Cette perspective, avec toutes ses richesses et ses résonances profondes, demeure présente dans les engagements éducatifs de la Congrégation et des écoles Notre Dame de Sion.

A sa mort, Alphonse fut enterré à Ein Karem près de Jérusalem où il avait passé le reste de son existence et avait ouvert plusieurs orphelinats. Théodore repose dans le parc du lycée Notre Dame de Sion d'Evry.

Revenir en haut de la page

 

 

A Notre Dame de Sion Evry

A l'occasion de la fête du 20 janvier 2017

 

Texte élaboré par les écoles Notre Dame de Sion de Marseille, Grenoble, Paris, Strasbourg, Evry et la Tutelle.

 Il y a 175 ans, le 20 janvier 1842, Notre Dame est apparue à Alphonse Ratisbonne, notre père fondateur
Il ignorait qu'il avait rendez-vous avec Marie notre père frondeur
Tout à coup, Elle est apparue, c'était la bonne heure !
Elle ne lui a rien dit, Il a tout compris, ce dialogue fut un bonheur !
Comme avec nos jeunes, parfois sont inutiles les mots,
Car les adultes, de par leur bienveillance, aident au questionnement,
Eveillent leur curiosité et leur transmettent l'amour de l'apprentissage.....
Dans un dialogue avec le savoir.

Dans les écoles de Sion, les éducateurs ont à cœur d'aider les jeunes à prendre conscience des sources juives de la foi chrétienne dans la découverte de Jésus Christ.
Judaïsme et christianisme sont comme un arbre : il y a les racines, le tronc, les branches mais ils forment tous un même arbre.
Sion vise à former des élèves aptes à bâtir la société de demain sur les valeurs bibliques de l'accueil de l'autre, au-delà de la peur de la différence.
C'est sans cesse qu'il faut se refaire un cœur qui écoute, sans juger, sans prendre parti sinon celui de l'être humain.
C'est sans cesse qu'il faut dépasser ses propres besoins pour se centrer sur l'autre, en particulier les plus pauvres et ceux qui sont rejetés.
C'est sans cesse qu'il faut éduquer à l'espérance pour réduire l'injustice, la violence, la discrimination et le racisme, afin de bâtir un monde plus fraternel où il y a place pour tous.
Alphonse Ratisbonne était très attaché au dialogue avec le peuple juif et avec les marginalisés.

Le dialogue interreligieux, le pluralisme des cultures et l'internationalité sont des valeurs constantes de la pédagogie de Sion depuis les débuts de la Congrégation.
Le monde d'aujourd'hui subit de vastes changements ; aussi les générations présentes demandent elles des réponses de plus en plus précises.
Selon la tradition de Sion, il est demandé aux établissements de bâtir une communauté scolaire dans laquelle chacun s'enrichit par les différences.

Le respect, le dialogue et l'intérêt porté à chacun forgent l'unité et les échanges internationaux se développent.

De nouveaux horizons s'ouvrent favorisant la prise de conscience des élèves de leur appartenance à la même famille humaine.
Ce dialogue noué avec la communauté mondiale contribue à la construction d'un monde avec plus de justice, de paix, et d'amour.

Un élève qui arrive à Sion y trouve une famille où chacun a sa place quelles que soient son histoire, sa couleur, sa religion, sa culture et sa personnalité.

Il découvre que nous sommes tous frères.

C'est en ouvrant son cœur large comme le monde qu'il peut faire l'expérience de la fraternité au-delà des différences.
C'est dans ce dialogue avec l'autre qu'il va découvrir la richesse de chacun.

Chaque élève et sa famille ont choisi le projet éducatif de Notre dame de Sion dont l'histoire a commencé il y a 175 ans.
Planter un arbre aujourd'hui, c'est penser à demain en s'attachant à un enrichissement et à un devenir.

Aussi un arbre sera planté aujourd'hui dans nos différentes écoles.
C'est sans cesse qu'il faut éduquer à l'espérance pour réduire l'injustice, la violence, la discrimination et le racisme, afin de bâtir un monde plus fraternel où il y a place pour tous.

.L'élève comme l'arbre que nous allons planter, n'est pas seul. Il est édifié, nourri du sens de toutes les valeurs que ses éducateurs lui transmettent.

Il est ainsi encouragé à se développer, à grandir pour devenir pleinement responsable de lui et des autres.
Au-delà de notre monde immédiat, Notre Dame de Sion offre à tous les élèves de témoigner plus tard dans leur vie de notre capacité à construire ensemble,

dès maintenant un monde de paix et de plénitude pour tous les hommes.
C'est dans ce dialogue avec la conscience que chacun pourra s'épanouir pleinement.

En ce 175ème anniversaire de l'apparition de Marie à Alphonse Ratisbonne, nous célébrons leur dialogue de cœur à cœur dans le silence de Sant' Andrea dellaFratte.
« In Sion firmatasum », nous sommes invités à nous rencontrer dans l'intériorité de nos êtres,

à dialoguer avec nos cœurs,

à élargir nos pensées et à écouter l'autre dans sa profondeur.


Ainsi nous formons une communauté fraternelle au sein de laquelle les enfants de Sion grandissent en harmonie.

 

 Quelques mots prononcés par Mme De La Fouchardière, Responsable du Lycée,

Monsieur Rimboeuf, Responsable du Collège

et Monsieur Tamisier, Chef d'établissement

avant la plantation de l'arbre:

4Adultes400


" Aujourd'hui, nous avons décidé de prendre du temps pour nous,

d'interrompre notre quotidien,

de réunir tous les élèves et tous les adultes de l'établissement pour fêter le 20 janvier,

20 janvier 1842 – 20 janvier 2017,

175 ans dans l'histoire de Notre Dame de Sion !"


"Prendre du temps pour nous,

loin de l'agitation de notre monde et de l'actualité"


"Prendre du temps pour exprimer ensemble un vœu, celui d'un monde pacifié"


"Prendre du temps pour ne pas laisser les bruits du monde étouffer notre vie intérieure"


" Prendre du temps pour apprendre à construire des ponts qui nous relient

et à briser les murs qui nous séparent"

 

 " Prendre du temps pour écouter notre raison et notre cœur,

pour réapprendre à s'émerveiller ensemble"


"Prendre du temps pour prendre soin de nous et mieux prendre soin des autres ensuite"


" Prendre du temps pour réfléchir aux événements difficiles de notre existence

et les transformer en occasion d'aimer"


"Prendre du temps pour nourrir en nous toutes les espérances

et partager la joie unique de cette fête de Sion"


" Prendre du temps pour s'établir et s'affirmer dans des convictions fortes qui relient les hommes :

In Sion firmatasum"

 

"Aujourd'hui, nous allons prendre du temps aussi pour planter un arbre.
Pourquoi un arbre ?"


"Parce que l'arbre est un symbole dans toutes les traditions et toutes les religions.

Vous avez vu sûrement la couronne d'arbres sur la cathédrale d'Evry."


"Parce que l'arbre, comme l'homme, ne vit pas seul.

Il est enraciné et s'épanouit dans l'échange avec la terre qui le nourrit et avec l'homme qui cueille ses fruits."


" Parce que l'arbre sert aussi de lien entre les générations, entre le passé, le présent et le futur"


"Enfin, parce que l'arbre n'est d'abord qu'une graine devenue racine puis tronc et feuillage,

une graine qui vieillit lentement parce que l'homme l'a arrosée, entretenue, protégée"


"En plantant cet arbre,

nous ne faisons que redire notre attachement à la terre et aux hommes qui la respectent et qui la soignent."


" Cet arbre enfin qui témoignera pour les générations futures de notre capacité à imaginer un monde de paix, de justice et d'amour"

 

4Plantation (1)400 4Plantation (3)400

 

                                                           

Une courte histoire

Un jour, un rabbin passa près d'un champ où il vit un très vieil homme qui plantait un chêne.
- Pourquoi plantes-tu cet arbre ? lui demanda-t-il.

Tu ne t'attends pas à vivre assez longtemps pour le voir grandir et donner des fruits.
- - Ah, répondit le vieil homme, mes ancêtres ont planté des arbres non pour eux

mais pour nous afin que nous bénéficions de leur ombre et de leurs fruits.

J'en fais autant pour ceux qui viendront après moi."


Ensemble : Bonne fête de Sion à toutes et à tous ! 

 

A l'occasion de cette date anniversaire du 20 janvier, tous les établissements Notre Dame de Sion de France ont écrit ensemble un texte.

Les délégués de niveaux l'ont lu. Chacun a choisi un extrait qu'il va vous lire maintenant.

 

3Delegues de niveaux400

 

Léna, Déléguée du Niveau Sixième:

"Un élève qui arrive à Sion y trouve une famille où chacun a sa place quelles que soient son histoire, sa couleur, sa religion, sa culture et sa personnalité.

Il découvre que nous sommes tous frères."

Jules, Délégué du Niveau Cinquième:

"Selon la tradition de Sion, il est demandé aux établissements de bâtir une communauté scolaire dans laquelle chacun s'enrichit par les différences.

De nouveaux horizons s'ouvrent favorisant la prise de conscience des élèves de leur appartenance à la même famille humaine."

Cassandre, Déléguée du Niveau Quatrième:

"C'est en ouvrant son cœur large comme le monde qu'il peut faire l'expérience de la fraternité au-delà des différences.

C'est dans ce dialogue avec l'autre qu'il va découvrir la richesse de chacun."

Gabriel, Délégué du Niveau Seconde:

"Au-delà de notre monde immédiat, Notre Dame de Sion offre à tous les élèves de témoigner plus tard dans leur vie de notre capacité à construire ensemble,

dès maintenant un monde de paix et de plénitude pour tous les hommes."

Valentine, Déléguée du Niveau Terminale:

"C'est sans cesse qu'il faut se refaire un cœur qui écoute, sans juger, sans prendre parti sinon celui de l'être humain."

Lenny, Délégué du Niveau Première:

"C'est sans cesse qu'il faut éduquer à l'espérance pour réduire l'injustice, la violence, la discrimination et le racisme,

afin de bâtir un monde plus fraternel où il y a place pour tous."

Tien-Thinh, Délégué du Niveau Troisième:

"Planter un arbre aujourd'hui, c'est penser à demain en s'attachant à un enrichissement et à un devenir. Aussi un arbre sera planté aujourd'hui dans nos différentes écoles.

Et nous, Délégués de Niveau, allons maintenant planter cet arbre au nom de vous tous.

" Un arbre de la plus ancienne espèce d'arbre connue,un Ginko Biloba, un arbre qui a résisté à tous les bouleversements climatiques de notre planète, symbole de longévité.

Pour les générations futures qui fouleront la terre de Notre dame de Sion, il représentera cet esprit de Sion d'hier et d'aujourd'hui."


Ensemble :" Un arbre pour demain, pour plus tard, pour l'éternité, ..."


GINKO BILOBA.

ginkgo-biloba-larbre-aux-mille-ecus350

 

Le Ginko Biloba est apparu il y a plus de 270 millions d'années

Il s'agit du premier arbre à avoir repoussé dans la zone touchée par l'explosion de la bombe nucléaire à Hiroshima;

il est devenu le symbole de la résistance et de la longévité.

 

Chacun recevra un crayon à papier dont le bois rappellera ce symbole.

imgCrayon500

Et pour poursuivre la Tradition, les responsables de niveau passeront dans les classes pour distribuer les sucres d'orge.

 

 

 Le sucre d'orge : une tradition

imgsucredorge-250

 Par le passé les Sœurs de Notre-Dame de Sion fabriquaient des sucres d'orge et en offraient à leurs élèves pour la fête du 20 Janvier.

Aujourd'hui nous continuons à offrir un sucre d'orge à tous les élèves et éducateurs de l'établissement, pour dire à chacun, l'importance de garder un lien avec ses origines.

 

Avec les élèves, nous terminerons l'après-midi de ce Vendredi 20 Janvier 2017 par un goûter géant et la sortie se fera pour tout le monde à 16H40 .

 

 

 

Les réalisations faites par les élèves pour fêter le 20 Janvier 2017

 

Niveau Sixième "L'arbre des petites lumières de Sion"

                                                      Arbre sixieme400                                                        

1Realisation4-3-400

 Niveau Quatrième "L'arbre de la Paix"

 

 

 

 

Revenir en haut de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

Menu principal

Agenda

  

 

 Agenda Annee 2017 -2018-150

Sept Oct Nov Déc
Jan Fév Mar Avr
Mai Juin Juil Août

 

Contact site

imgBoiteMail100

Une question ? une suggestion ?
un oubli ? une correction à faire ?
N'hésitez pas à nous contacter

Suivi de la scolarité

imgPronote2015-200

espace parents 150 gif

espace eleves 150 gif

 

 

 

 

 

Creation site mairie Réalisation sous Joomla par Aytechnet, éditeur du service de création de site pour mairie
Création site Joomla et Référencement Internet